Plume d'oiseau


Un beau jour  j’mis une aile et  naquit Dame Oiselle 

Des p’tits bouts de ficelle, pour retenir l’essentiel, 

Faisaient comme une passerelle, m’invitant ritournelle, 

Aux p’tits sauts mais sans zèle, à repartir à l’appel.

Oisillon à l’assaut, un matin en solo, 

Je quittai mon berceau, me lançant d’un coteau,

Suivant l’ chant des oiseaux, qui m’ jouaient l’air au pipeau,

De l’envol sans mélo, j’étais bien dans l’ tempo.

 

Je suis partie amnésique, rencontrer la physique,

Aérodynamique, un p’tit coup de thermique,

Chantez pas des cantiques, tout cela est si magique

J’ai trouvé le fantastique… mais les mots sont pudiques.

 

Aux nuages dans le tourment,  j’ pense maintenant oisiv’ment,

Que trouver le bon vent, est affaire de bons sens,

Et qu’à vol vents tournants, rien de tel juste à temps,

Que  trouver Ascendant ou  la brise au versant.

 

Oisillon à l’assaut, un matin en solo,

Je suis partie amnésique, rencontrer la physique,

Aux nuages dans le tourment,  j’ pense maintenant oisiv’ment,

Qu’un beau jour j’mis une aile… et qu’il fait bien bon d’être...

 

Pascale Biwan

 

Retour accueil

 

Retour Bureau